FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Méthode rapide et sélective pour la détection du fluorure dans l'eau potable

Des chercheur de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), Sion (Suisse), ont mis au point un polymère de coordination (dit metal-organic framework « MOF ») à base de lanthanides pour la détection du fluorure.

L’équipe a conçu le MOF, nommé SION-105, avec un site actif à base de bore qui attire le fluorure par voie électrostatique. Le site actif est entouré de substituants volumineux empêchant l’interaction avec d’autres ions. Ce qui rend sélective la détection du F.

Notons que le fluor est ajouté, dans certaines régions, à l'eau potable pour améliorer la santé dentaire. Le fluor peut également se retrouver dans l’eau si le réseau d’adduction est contaminé par des déchets industriels. Il est à signaler que la surconsommation du fluor peut causer des problèmes de santé, en particulier chez les enfants. Ce capteur de fluorure développé par l’ EPFL pourrait donc être utile pour vérifier la qualité de l’eau potable.

Source

 

Calendrier

Juin 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Newsletter